Peut-on déduire ses charges en statut auto-entrepreneur ?

Peut-on déduire ses charges en auto-entreprise ? Comment déduire ses dépenses professionnelles, ses frais réels, ses frais de déplacement, ses achats de matériel et autres achats ? Quelles dépenses sont déductibles ?

La réponse est simple : vous n’avez rien à déduire, car l’Etat le fait pour vous ! C’est le système de l’abattement forfaitaire micro-fiscal.

Explications :

  • L’auto-entreprise (renommée micro-entreprise en 2016) est un régime simplifié dans lequel le chef d’entreprise est dispensé de tenir une comptabilité. La seule obligation consiste à suivre son chiffre d’affaires et à le déclarer tous les mois ou tous les trimestres.
  • Sur la base du chiffre d’affaires déclaré, l’Etat calcule lui même les dépenses et le bénéfice de l’activité, en procédant à des abattements forfaitaires :
    • Pour les activités d’achat et vente de marchandises et les locations touristiques, l’Etat considère que les dépenses représentent 71% du chiffre d’affaires ; par conséquent le bénéfice (=rémunération) représente 29% du chiffre d’affaires.
    • Pour les activités de services, l’Etat considère que les dépenses représentent 50% du chiffre d’affaires ; par conséquent le bénéfice (=rémunération) représente 50% du chiffre d’affaires.
    • Pour les activités libérales, l’Etat considère que les dépenses représentent 34% du chiffre d’affaires ; par conséquent le bénéfice (=rémunération) représente 66% du chiffre d’affaires.
Type d’activitéTaux de charges socialesCA Max annuelAbattement fiscalOrganisme
Ventes de marchandises, hébergement touristique (BIC)12,80%170 000 €71%Sécurité sociale pour les indépendants (ex RSI)
Prestations de services commerciales ou artisanales (BIC)22,00%70 000 €50%Sécurité sociale pour les indépendants (ex RSI)
Prestations de services libérales (BNC)22,00%70 000 €34%Sécurité sociale pour les indépendants (ex RSI)
Prestations de service rattachées à la CIPAV / activités libérales non règlementées (BNC)22,00%70 000 €34%CIPAV

A noter : en cas de doute et pour savoir de laquelle des 3 dernières lignes du tableau vous relevez, reportez-vous à la liste des activités en cliquant sur ce lien.

Exemple :

  • Un restaurateur en micro-entreprise a réalisé 30 000 € de chiffre d’affaires au cours de l’année. L’Etat considérera que son bénéfice (=rémunération) est donc de 30000 X 29% = 8700 €.
  • C’est ce bénéfice forfaitaire que le restaurateur devra déclarer aux impôts, aux organismes sociaux ou encore à Pôle Emploi.
  • A noter que les charges sociales ne peuvent être déduites de ce bénéfice.

Bien entendu, le montant de l’abattement (c’est-à-dire le montant des dépenses estimées par l’Etat) n’est pas prélevé sur le compte de l’auto-entrepreneur.

Source : https://www.creerentreprise.fr/peut-on-deduire-charges-auto-entrepreneur/

Laisser un commentaire